Les cosmétiques bio sont-ils affranchis de tout risque?

Pourquoi les cosmétiques bio sont-ils autant à la mode?

De nombreux rapports publics et privés font état des dangers des substances chimiques de synthèse contenues dans les produits cosmétiques que nous utilisons au quotidien.

Les cosmétiques bio sont-ils affranchis de tout risque?
Pour rester jeune et belle naturellement, il semble aujourd'hui fondamental d'utiliser les cosmétiques bio.

En lisant ces rapports, il y a de quoi être alarmé: notre peau est capable d’absorber une quantité importante de produits chimiques toxiques ! Oui, les pores de la peau ne font pas la différence entre un produit toxique et un produit sain.

Pour limiter les risques, de plus en plus de consommateurs se tournent vers les cosmétiques bio. Tous les produits cosmétiques naturels et bio ne se valent pas bien sûr. Même les cosmétiques bio contiennent parfois de petites quantités de substances chimiques de synthèse.

Alors que faut-il éviter?

Quand vous achetez un produit cosmétique, vérifiez dans ses ingrédients qu'il ne contient pas les composants suivants.

Le Dioxane est une substance chimique à éviter à tout prix dans les produits cosmétiques. Il est fortement soupçonné d’être un composant cancérigène. L'Union Européenne interdit le dioxane dans les cosmétiques (quelle qu'en soit la quantité).

Le 1,4-dioxane est un des trois isomères du dioxane, et c'est celui que nous pouvons accidentellement retrouver dans les produits cosmétiques.

Malheureusement, comme ce n'est pas un produit voulu, il n'est pas indiqué sur les étiquettes. D'où l'avantage d'utiliser des produits cosmétiques les moins transformés possibles (masques de fruits par exemple, huiles essentielles naturelles...).

Les meilleures huiles pour la peau sont aussi les meilleures à privilégier en cuisine.

L'huile minérale est contenue dans de nombreuses crèmes et lotions. C'est un produit chimique bon marché et facile à utiliser dans le but de donner un peu plus de texture aux crèmes.

Cependant l'huile minérale, obtenue par distillation de pétrole ou de houille, bouche les pores et empêche la peau de respirer normalement.

Les alcools sont des substances à éviter dans les cosmétiques que vous utilisez. Le méthanol, l'alcool benzylique, l'alcool isopropylique et d'alcool éthylique sont fréquemment utilisés dans les produits de soins de la peau. 

L'alcool peut contribuer à assécher et irriter la peau. Il peut également endommager le système de défense naturelle de la peau et par conséquent vous rend beaucoup plus sensible aux attaques bactériennes et aux virus.

Les parabènes sont également des produits à éviter. Le parabène est un conservateur souvent utilisé dans les cosmétiques pour augmenter la durée de conservation. Les parabènes sont soupçonnés d’être des substances cancérigènes (leur présence a été détectée dans les tumeurs et ils seraient liés au cancer du sein).

Il est également possible que les parabènes puissent provoquer des allergies et des éruptions cutanées. Enfin ils sont considérés comme des perturbateurs endocriniens et pourraient interférer avec les fonctions reproductrices masculines.

Les BHA et BHT se retrouvent dans les produits hydratants, le maquillage. Ils sont suspectés d’interférer avec les fonctions hormonales, d’être cancérigènes et nocifs pour les poissons et la faune.

Les ingrédients liés au DEA, Diethanolamine, (Cocamide DEA et Lauramide DEA) se retrouvent dans les cosmétiques moussants tels que les produits hydratants et les shampooings. Ils peuvent interagir avec d’autres substances et former des nitrosamines, substances classées cancérigènes.

Le phtalate de dibutyle est un plastifiant utilisé dans les vernis à ongles. Il est considéré comme toxique pour la reproduction et suspecté d’interférer avec la fonction hormonale.

Les cosmétiques bio sont-ils affranchis de tout risque?
Le cosmétique bio certifié a peu de chance d'être composé d'ingrédients chimiques de synthèse.

Les conservateurs sont nombreux et souvent indispensables car les produits cosmétiques sont le plus souvent très favorable à la prolifération bactérienne. Parmi ces produits on trouve: Les DMDM Hydantoin, Diazolidinyl urea, Imidazolidinyl urea, Méthénamine, Quarternium-15 et Sodium Hydroxymethylglycynate.

Tous libèrent de façon lente et continue de petites quantités de formaldéhyde, substance cancérigène.

Les siloxanes sont utilisés dans les produits cosmétiques pour assouplir, lisser et humidifier. Le cyclotetrasiloxane est considéré comme perturbateur endocrinien et est une substance potentiellement toxique pour la reproduction.

Le Triclosan se retrouve dans les produits antibactériens tels que le dentifrice, le savon, les désinfectants pour les mains. Il est suspecté d’interférer avec la fonction hormonale et de contribuer à créer des bactéries qui résistent aux antibiotiques.

Les ingrédients acceptables

Les composants suivants ne présentent pas de risques connus. Ce sont principalement des produits qui combinent des racines, des plantes, des minéraux, des végétaux et des vitamines.

Beaucoup de cosmétiques naturels se composent de plantes et d’herbes médicinales capables de favoriser l’entretien de votre peau et dont l’utilisation limite les effets du vieillissement. 

Plusieurs types d'algues – le varech par exemple - sont utilisées en cosmétique bio dans le but de bloquer la sécrétion d’hyaluronidase. L’hyaluronidase dégrade les acides hyaluroniques afin de vous maintenir radieux et en bonne santé. En bloquant la sécrétion d'hyaluronidase, le varech contribue à vous rendre un air de jeunesse et plein de vie.

Derniers conseils

Souvenez vous en conclusion que les meilleurs produits cosmétiques sont votre alimentation et votre style de vie.

Avoir une alimentation saine (cuisiner bio devient un mode de vie essentiel), faire régulièrement de l’exercice, avoir un bon sommeil, faire des massages relaxants, éviter les risques (comme le soleil ou les UV) sont beaucoup plus efficaces que la plupart des cosmétiques bio... ou non bio.

Autres ressources

 
Temps de chargement: 46 (0) ms